« back

Little Fish


Little Fish – Melt Into The Sun | HibOO d’Live

Tout a débuté un certain soir de juillet de l’an de grâce 2011. J’étais venu au Point Ephémère pour faire des photos d’Underground Railroad. En guise de première partie, une petite brunette au caractère bien trempé, hurlant comme une Janis Joplin en rut dézinguant sa guitare à chaque accord. Julia, de Little Fish, m’avait fortement impressionné. Je la contactais le lendemain sur Twitter, et on s’est mutuellement suivi depuis. Et puis, Le Petit Poisson est revenu naviguer du côté de la Seine le mois dernier, afin d’assurer la première partie de l’ex chanteur des Who (Roger Daltrey) à l’Olympia. Le projet s’est littéralement métamorphosé : le duo est devenu un quator, le rock énervé et torturé a laissé place à une pop douce et légère (l’effet maman ? Oui, Julia, entre temps, est sur le point d’enfanter). Ces changements colossaux (un peu comme si à une époque on était passé directement de … and Justice for All à St Anger sans les transitions senties du Black Album de Metallica) sont cependant passé inaperçus : le groupe a reçu une ovation digne d’une tête d’affiche. Sur ces bases on ne peu plus réjouissantes, on s’est aventuré jusque devant l’Opéra Garnier, en se disant qu’avec la circulation, la musique serait quoiqu’il en soit couverte par le passage des voitures. Ce qui fut en effet le cas (je n’entendais rien à 2 mètres des musiciens, et bravo à eux s’ils se sont entendus mutuellement). Un one shot et quelques minutes plus tard, Melt Into The Sun était dans la boite. Enjoy

www.littlefishmusic.com

Pour la petite histoire, j’aurais du suivre, au moment où j’écris ces lignes, Ben et Julia (les 2 têtes principales du groupes) dans leur périple en Chine pour 3 semaines. Malheureusement, j’ai sous estimé le pouvoir de l’Ambassade de Chine quant à délivrer, dans l’urgence, un visa.