« back

May Day


May Day – White Knight + Home | HibOO d’Live

Rue de la Chappelle un mardi soir. Un petit crocodile dessiné à côté de la sonnette nous prévient d’être patients. Nous sonnons. La double porte s’ouvre par hasard au même moment et nous pénétrons dans Le Jardin d’Alice. Et là on s’est perdus un bon moment dans la contemplation des lieux.

Imaginez un grand beau jardin, avec des cabanes (des vraies, habitables et tout), un piano (oui oui au milieu du jardin), des sculptures originales glissées un peu partout … Julien (May Day) nous accueille et nous fait visiter, afin que Rod puisse choisir le meilleur endroit pour la session. Mais on a déjà perdu Rod, occupé à filmer Washington, le chat, qui se balade sur le piano. Maud (May Day) arrive sur ces entrefaites et pendant qu’elle s’installe (maquillage et tout, ça rigole pas, ils sont très sérieux May Day), on croise Sarah, artiste sculpteur, qui nous demande si c’est gênant si elle meule quelques pièces … c’est le moment où l’on re-perd Rod, car forcément à filmer c’est fascinant ;)

Le temps d’être tous prêts et d’avoir pris foules de plans de coupe divers, la nuit est tombée. Alors Julien allume un grand feu au milieu du jardin, et l’expression “guitare au coin du feu” prend tout son sens. J’aurais aimé décrire la scène comme parfaitement idyllique, mais en réalité, qui dit feu dit fumée et chaleur, et à peine les premières notes commencée, Rod qui filmait très proche du feu s’est à moitié asphyxié. Nous l’avons donc équipé des lunettes protectrices de Sarah, il s’est enfoncé dans son pull et c’était reparti. Pour une très belle version de White Knight en guitare / voix / harmonium …

HibOO d'Live - May Day

Pour le second morceau, nous n’avons pas cherché très loin pour le cadre : il nous fallait plus de lumière, alors quoi de mieux que la maison principale du Jardin d’Alice pour jouer Home dans un plan séquence improvisé …


May Day – White Knight + Home | HibOO d’Live

» Lire la chronique de l’album + l’interview du groupe