« back

Camille


Camille – HibOO d’Live

L’on aurait aimé des conditions exceptionnelles, mais le destin en décida autrement ; a 15 minutes près, l’Atelier à St Denis où réside Camille était illuminé d’un soleil rasant, transformant les murs maussades en véritable cité d’or. De gigantesques ombres portées jalonnaient les murs et le sol, les idées fusaient, mais il n’en fut rien. Au moment où ce fut mon tour, après diverses interviews, l’illumination divine s’était éteinte. Et donner des directives à Camille n’était pas vraiment programmé originellement dans mon code génétique. Alors je l’ai laissée faire, et elle s’est mise dans un coin. A genou. Les possibilités quant à proposer des cadres différents se réduisaient comme une peau de chagrin. Sans oublier son équipe qui la suivait derrière pour la filmer et prendre le son de la session , ou encore mon ombre sur les murs … voilà un peu le challenge de ce HibOO d’Live. Qui ne fera pas partie des pépites anthologiques, mais qui m’a permis malgré tout de pratiquer certains exercices auxquels je suis rarement habitué, en l’occurrence l’a capella (entre temps, je m’en suis mieux sorti avec l’improbable Slow Joe). Reste le plus important : Camille était extra cool, et m’a même invité à chanter un titre à mon tour A Capella. J’ai opté pour Mother de Pink Floyd.

Le nouvel album de Camille sort dans les bacs aujourd’hui même, répondant au doux patronyme de ilo veyou. Enregistré notamment dans des lieux hors studio, à la recherche d’acoustiques naturelles (plus d’infos sur cette interview d’AlloMusic, présent ce jour là, avec les fameuses lumières des mystérieuses cités d’or)

www.camille-music.com